Pictogramme blanc
Témoignage
ACTUALITÉ GÉNÉRALE DE COALLIA / ILE DE FRANCE / 02.04.2020

Sébastien Mauraisin
Chef de service Dispositifs d’urgence, Paris

En février dernier, ouvrait le CHU Brantôme dans le quartier de l’Horloge à Paris. Un établissement dédié à des femmes à la rue venant d’accoucher ou étant enceintes. Cette ancienne école permet de mettre à l’abri ces femmes et leurs enfants en apportant un cadre de vie. Face à l’épidémie de Coronavirus, chaque collaborateur de Coallia a dû s’adapter et élaborer de nouvelles manières de travailler, ayant toujours à cœur de respecter les mesures sanitaires et la sécurité de tous.

Sébastien Mauraisin, Responsable du CHU Brantôme témoigne des ajustements mis en place par ses équipes : 

Nous avons dû adapter et changer notre accompagnement auprès des personnes hébergées.
Le suivi médical des personnes accompagnées a été renforcé pour nous permettre une plus grande réactivité si des cas avérés étaient détectés. Des prises de températures sont effectuées matin et soir pour les personnes présentant des symptômes pouvant être liés à ce virus. Une fiche individuelle de suivi de santé a été mise en place pour signaler les symptômes dès leur apparition. Cela facilite la transmission des informations au personnel médical et nous permet d’être le plus réactif possible en cas de contamination par le Covid-19.

Le confinement n’est pas simple tous les jours à la fois pour les personnes hébergées mais aussi pour les salariés.
Certaines personnes n’ont toujours pas pris la mesure des événements et des risques encourus malgré les explications répétées de l’ensemble de l’équipe. Au quotidien, nous sensibilisons sur la gravité de la situation et nous intervenons pour faire respecter les nouvelles règles de cette période de confinement.

L’équipe a été restreinte afin de limiter les allers retours des personnes extérieures et pour protéger au maximum le dispositif (1 personne le matin et 1 personne le soir). Les missions de chacun ont été revues pour répondre seulement aux besoins impératifs de la vie quotidienne, tout en assurant le suivi santé et la sécurité de tous durant cette période de confinement. Ainsi l’activité liée au suivi et à l’accompagnement social ont été suspendues. Seuls les rendez-vous médicaux et administratifs urgents sont maintenus, ainsi que les échanges téléphoniques avec nos partenaires.

Malgré le contexte actuel anxiogène et la difficulté d’intervenir sur un dispositif collectif, l’équipe du CHU a répondu présente et s’est montrée solidaire pour faire face à cette crise, ensemble. Tous les membres de l’équipe s’investissent au quotidien et sont force de proposition pour faciliter ce moment particulier.

Afin de gérer le flux des entrées et des sorties, et dans un souci de limiter les risques de débordements ou de conflits liés au confinement des personnes accueillies dans le centre, nous avons renforcé la sécurité par la présence d’un agent 24h/24h. Celui-ci vérifie la validité des attestations de sortie, la cohérence des horaires et fait respecter les consignes transmises par les responsables, seuls habilités à valider ou non une sortie du centre.

Dans la mesure du possible, nous tentons de respecter et de limiter les accès au collectif en préconisant au maximum un confinement par dortoir. Néanmoins, en raison du caractère anxiogène de la situation, des groupes de parole réguliers ont été mis en place, tout en respectant les normes de sécurité (distance, pas de contacts…).

Attentifs aux conditions sanitaires, nous recourrons pour le moment sur des consommables jetables afin de limiter les risques.

Enfin, pour offrir aux enfants des occupations, nous leur proposons des jeux éducatifs adaptés comme des jeux en musique ou d’expression qui ne nécessitent ni contact, ni proximité.

Juliette Beck, Journaliste Coallia

Pictogramme Coallia
A lire également