« Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers. »

Stéphane Hessel

Plus de 50 ans au service des plus fragilisés


Fondation Coallia Stéphane Hessel

LIRE LA SUITE

Trouver un établissement ou un service Coallia

Les pôles d’activité de Coallia se complètent et s’enrichissent mutuellement : grâce au logement, à l’accompagnement social et aux dispositifs plus spécialisés du domaine médico-social, nous proposons des solutions variées aux problématiques sociales.

Accueil - Recherche avancée
Map
Globe
Pictogramme Coallia
Solidarité internationale

Sur la base de son engagement historique à l’égard des travailleurs migrants et des orientations de son projet associatif, Coallia a cofinancé plus de 85 projets de solidarité internationale.

Pictogramme blanc
Coallia, c'est plus de 50 ans auprès des publics fragilisés

Accompagnement social Coallia
0
personnes
accompagnées


* Chiffres à fin 2018
Demandeurs d'asile Coallia
0
demandeurs d'asile
accompagnés
Médico social Coallia
0
places
en établissements médico-sociaux
COALLIA acteur majeur social
0
salariés
sur 36 départements

Rejoindre Coallia

Aujourd’hui à la tête d’un vaste réseau d’établissements, Coallia emploie des équipes réparties sur 36 départements. Chaque année, plus de trois cents postes sont à pourvoir sur l’ensemble de nos secteurs d’activité.

La presse parle de Coallia

Montpellier. Près de 600 mineurs non accompagnés dans l’Hérault, Coallia accompagne ces jeunes

Midi Libre

Fréhel. Des résidents ont combiné surf et handicap

Ouest France

Flers. Un jeune Syrien découvre les rudiments du football au FC Flers

L'orne combattante

Fraize. L’association Emmaüs 88 poursuit ses actions solidaires malgré la Covid-19

Vosges matin

Guingamp. Un dispositif expérimental pour insérer 14 réfugiés.

Le Télégramme

Paris. Migrants hébergés dans un hôtel Ibis : “On est là, on ne fait rien, alors qu’on pourrait travailler”.

INFOMIGRANTS

Essonne. À Dourdan, 70 migrants hébergés dans le gymnase Nicolas Billault

Actu.fr

Orsay. 50 migrants bientôt hébergés dans le gymnase Blondin.

Le Parisien

Port-Jérôme-sur-Seine. Ehpad et coronavirus : la vie d’après dans un établissement cauchois.

Paris Normandie

Oise : pour ces réfugiés, une nouvelle vie passera par le permis et un emploi.

Le Parisien

Fin de l’état d’urgence sanitaire : les capacités d’accueil des sans-abris revues à la baisse.

France 24

Le centre d’accueil pour réfugiés et migrants à Somain, bientôt deux ans de solidarité.

La Voix du Nord

Bayeux. Pour cette famille syrienne, c’est bien une guerre que nous vivons.

Ouest France

Jean-François Carenco, président de Coallia s’interroge : « Notre société n’a-t-elle pas changé son regard sur les sans-abri depuis l’apparition du Coronavirus ? »

La Croix

Mise à l’abri des migrants dans des gymnases – Reportage photo

Le Monde

“Des personnes qui n’ont pas l’habitude d’être enfermées” : des hôtels accueillent les sans-abri pour les protéger du coronavirus

France Info

Port-Jérôme-sur-Seine. Les résidents de l’Ehpad et leurs ardoises sur Facebook

Le Courrier Cauchois

Coronavirus à Paris : Macron en visite dans un centre d’accueil de SDF

20 minutes

Nouvelle résidence pour seniors à Maisons-Alfort : « on serait mieux ici que chez nous »

Le Parisien

Un rapport milite pour davantage de régularisations des étrangers.

L'Express

Noyon. Dzenis, un artiste réfugié consacre une fresque en hommage à celle qui l’a aidé.

Le Parisien