Pictogramme blanc
Coallia mobilisée pour l’accueil des ressortissants afghans !
ACCOMPAGNEMENT SOCIAL / ACTUALITÉ GÉNÉRALE DE COALLIA / HÉBERGEMENT SOCIAL / ILE DE FRANCE / 03.09.2021

Coallia mobilisée pour l’accueil des ressortissants afghans !

5 heures du matin, dimanche 22 août, aéroport Paris-Charles de Gaulle. Après plus de 13 heures d’attente, les minibus Coallia quittent enfin le tarmac. A l’intérieur, des Afghans éprouvés poussent un soupir de soulagement à l’entame de la dernière partie de leur périple. Cette nuit, les salariés de l’Unité territoriale de l’Essonne auront accueilli et mis à l’abri 45 personnes dont 10 enfants. D’autres suivront…

Sous le contrôle de la DiAir (Délégation interministérielle pour l’accueil et l’intégration des réfugiés), les équipes Coallia dans l’Essonne ont mis en place un dispositif permettant la prise en charge de 125 ressortissants afghans évacués de Kaboul, principalement des familles dont 33 enfants, arrivés en France entre le 21 et le 23 août.
La Direction territoriale Coallia de l’Essonne et les collaborateurs sur le terrain se sont mobilisés pour coordonner cette mission complexe visant à opérer le transfert, l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement des personnes accueillies.
Des équipes dédiées ont été immédiatement constituées et deux Intervenants d’action sociale ont été recrutés en renfort. « Nous avons eu 24 heures pour agir. Même si nous sommes des professionnels habitués à gérer l’urgence, ce fut un véritable défi de mettre sur pied un tel dispositif dans un temps si court. » souligne Edouard Osternaud, Chef de service Spada et CAES dans l’Essonne.

Pris en charge après les formalités administratives et sanitaires à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, les ressortissants afghans ont été conduits dans des bus spécialement affrétés vers leur lieu de séjour à Saint-Michel-sur-Orge (91), dans un hôtel réquisitionné par la Préfecture de l’Essonne où ils respecteront un isolement de dix jours pour limiter les risques Covid. Il s’agit d’un accueil temporaire et transitoire à l’issue duquel, s’ils le souhaitent, ils pourront poursuivre le parcours de la demande d’asile en vue de l’obtention d’un statut de réfugié et seront accompagnés dans ces démarches. Tous sont très affectés physiquement et psychologiquement et la situation sanitaire complique l’accueil, notamment en raison de la période d’isolement. « Nous veillons à fournir les meilleures conditions d’accueil. Nous avons par exemple recherché un prestataire capable d’assurer la livraison de repas chauds plusieurs fois par jours et non pas froids une seule fois par jour. »

Arrivées en France très démunies, avec peu de bagages, les personnes accueillies ont pu compter sur la générosité de tous. Une chaîne de solidarité regroupant la Mairie de Saint-Michel-sur-Orge, le Rotary Club PPO – Vallée de l’Orge, l’association Saint-Michel Social Club, le Club de foot de Lieusaint, l’entreprise AYSHG LAMM et les citoyens a permis de récolter de nombreux dons comme des produits alimentaires et d’hygiène, des jouets pour les enfants, des vêtements…

Comme nous l’avons fait avec les réfugiés syriens, nous continuons à intensifier nos efforts et à travailler avec tous les acteurs pour nous assurer que nous donnons toutes les opportunités et tout le soutien possible aux Afghans. L’objectif est de définir les actions de moyen et de long terme qui garantiront l’intégration des personnes, tant sur le plan du logement, de la formation que de l’emploi.
Nos équipes, à l’œuvre sur d’autres territoires, ont ainsi pris en charge 53 personnes dans le Nord-Pas-de-Calais, 28 dans les Ardennes, 25 en Côte-d’Or, 14 dans les Vosges.
Depuis 10 jours, nous avons accueilli 178 Afghans, 77 autres avaient, quant à eux, déjà été rapatriés au printemps, portant à 255 le nombre de personnes prises en charge par Coallia. C’est grâce à l’implication de chacun que nous accompagnons aujourd’hui près de 10% des 2 800 ressortissants afghans évacués de Kaboul.

« Nous sommes dans l’action, nous avons peu de temps pour réfléchir mais nous sommes conscients de vivre un moment historique. Nous avons la fierté de faire ! » conclut Edouard Osternaud.

Les salariés Coallia à l’aéroport Paris-CDG, prêts à accueillir les ressortissants afghans
Accueil de ressortissants Afghans

Les salariés Coallia à l’aéroport Paris-CDG, prêts à accueillir les ressortissants afghans.

Pictogramme Coallia
A lire également
Newsletter